5 astuces pour réussir un plan de financement immobilier !

Populaire

Comment financer la création d’une entreprise ?

Créer une entreprise n’est pas une simple tâche, bien au contraire. Cela implique énormément de travail, car il faut penser aux moindres détails, notamment...

Selogerpro : comment accéder à son espace pro immobilier ?

Selogerpro ou plus précisément My Seloger pro est le nouveau portail de connexion entre Seloger (Se loger plus) et Logic-Immo (Logic-Immo pro), conçu pour...

Pourquoi la mutuelle assurance travailleur mutualiste est-elle importante ?

Avec les risques d’arnaque et de fraude de nos jours, vous vous demandez dans quelle entreprise d’assurance faut-il souscrire. Bien vrai que plusieurs compagnies...

Que signifie le financement participatif ?

Financer un projet, peu importe son secteur, son importance ou ses débouchés, n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire. C’est pourquoi il existe...

L’acquisition d’un bien immobilier constitue un projet de vie pour la plupart des ménages, et avec les prix actuels de l’immobilier, il est souvent difficile d’autofinancer un projet d’achat. Ceci dit, beaucoup de personnes, notamment en France, font appel à des organismes emprunteurs pour réunir le montant nécessaire pour l’achat d’une maison.

Afin qu’une telle demande soit acceptée, il est important d’établir un plan de financement immobilier imparable pour pouvoir bénéficier du montant voulu aux meilleures conditions possibles. Pour cela, il suffit de faire attention à mettre en place quelques astuces pour réussir votre plan de financement. Voici nos 5 astuces pour le faire !

Le plan de financement immobilier : de quoi s’agit-il ?

Un plan de financement immobilier n’est autre qu’un plan tracé par un ménage afin d’obtenir un prêt bancaire lui permettant l’acquisition d’un bien immobilier quelconque, ce serait l’équivalent du business plan pour le financement de la création d’une entreprise. Pour pouvoir réaliser un plan de financement immobilier, vous devez disposer d’un maximum d’informations sur vos ressources, vos dépenses et les conditions d’octroi de la banque.

De cette manière, vous aurez une idée plus claire sur le montant réel dont vous avez besoin pour le financement de votre projet immobilier. C’est une étape importante précédant la demande formelle d’un prêt bancaire, elle vous permettra de choisir le meilleur partenaire pour le financement, mais aussi d’avoir un meilleur pouvoir de négociation des conditions d’octroi, des modalités de remboursement et du montant accordé.

Il est important de noter qu’un plan de financement immobilier vous permettra de réaliser un gain de temps considérable, car en réalisant une simulation de votre plan de financement, vous faciliterez au banquier l’étude de votre dossier en fournissant un bilan clair de vos besoins financiers. C’est déjà une première clé qui vous permettra d’habiter votre futur bien immobilier.

Comment établir un plan de financement immobilier ?

Sachez que pour que votre plan de financement immobilier soit solide au vu de l’organisme emprunteur, vous devez l’établir en deux étapes. Rappelons qu’il est important de le faire à tête reposée, car tous les éléments que vous y mentionnerez sont très importants.

Dresser un bilan des ressources

Lorsqu’on parle de ressources, il s’agit de tous les éléments en espèce ou en nature qui peuvent constituer un apport personnel. Pour la majorité des demandes d’emprunt, un apport personnel qui varie entre 10 % et 15 % du montant global est exigé, mais cela peut être facultatif pour quelques organismes. Il peut être constitué de :

  • Votre épargne personnelle ;
  • Des aides complémentaires de l’État ;
  • Du droit au Prêt à Taux Zéro (PTZ) ;
  • De la vente de votre bien actuel.

Estimer vos besoins de financement

Pour déterminer vos besoins réels en financement, vous devez d’abord connaître le prix exact du bien que vous voulez acquérir. A ce prix-là vont s’ajouter des frais de rénovation, de mise à niveau ou de construction qu’il faudra prendre en considération. Tous les frais supplémentaires à l’achat doivent être considérés par les ménages, car ce sont souvent des frais cachés sur lesquels vous pouvez avoir une meilleure visibilité grâce au TAEG.

Comment réussir un plan de financement immobilier ?

La finalité du plan de financement consiste d’abord à vous permettre d’obtenir un prêt immobilier de la part d’un organisme emprunteur. Pour cette raison, il est important de commencer par comparer les offres de chaque banque pour trouver celle qui vous permettra d’acquérir votre futur bien au meilleur prix et avec les meilleures conditions. Voici les 5 étapes qu’il faut respecter pour octroyer un prêt immobilier.

Évaluer votre capacité d’endettement

Après avoir fait le point sur votre apport personnel, il est important d’évaluer proprement votre capacité d’endettement, notamment le montant de remboursement mensuel que vous pouvez assurer. Sachez que ce dernier ne doit pas dépasser 33% environ de vos revenus mensuels, et ce taux d’endettement prend en considération :

  • La totalité des revenus mensuels du demandeur ;
  • Le montant du prêt, la durée et les modalités de remboursement ;
  • Le taux d’intérêt de la banque.

Étudier la possibilité de bénéficier d’aides à l’achat

Pour diminuer la charge de votre endettement, vous pouvez faire appel à plusieurs dispositifs mis en place par l’État afin d’encourager les ménages à acquérir des biens immobiliers en France. Outre le Prêt à Taux Zéro que nous avons mentionné plus haut, vous pouvez aussi bénéficier du PAC (Prêt Action Logement), du Prêt conventionné, des Prêts pour Accession Sociale (PAS) ou bien de l’un des dispositifs mis en place par les collectivités locales.

Trancher entre taux fixe et taux variable

Le taux d’intérêt représente la rémunération de la banque pour le service de Location d’Argent qu’elle vous propose, mais votre partenaire vous offre généralement la possibilité de choisir entre un taux d’intérêt fixe ou variable. Chacun présente un ensemble d’avantages et d’inconvénients, le prêt à taux fixe est certes plus coûteux, mais il est plus stable et moins risqué que le prêt à taux variable.

Ainsi, un taux variable va prendre en considération beaucoup d’éléments économiques en considération, il peut donc baisser comme il peut augmenter pendant la durée de remboursement. Il est important de considérer les deux choix et de vous tourner vers celui que vous jugez être le plus adapté à votre situation financière.

Prendre en considération les frais supplémentaires

Aussi appelés frais annexes, il s’agit principalement des :

  • Frais d’assurance (que vous pouvez contracter à la banque ou chez un autre partenaire) ;
  • Frais de dossier ;
  • Frais de notaire ;
  • Frais de garantie (hypothèque conventionnelle, IPPD, nantissement ou cautionnement) ;
  • Pénalités de remboursement anticipé.

Choisir un partenaire fiable

En plus de réduire la charge d’endettement, le choix d’un partenaire fiable vous permettra de vous faire accompagner tout au long du processus d’achat et de bénéficier de conditions de remboursement favorables. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de comparer les TAEG (taux annuel effectif global) offerts par chaque banque avant de faire votre choix, car ce taux d’intérêt englobe la totalité des frais affichés et les frais supplémentaires relatifs au plan de financement immobilier.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Les différentes facettes du rachat de crédit à la consommation

Vous avez souscrit plusieurs crédits bancaires auprès de différents organismes financiers, et vous avez du mal à vous y retrouver dans vos finances ?...

Pourquoi la mutuelle assurance travailleur mutualiste est-elle importante ?

Avec les risques d’arnaque et de fraude de nos jours, vous vous demandez dans quelle entreprise d’assurance faut-il souscrire. Bien vrai que plusieurs compagnies...

Selogerpro : comment accéder à son espace pro immobilier ?

Selogerpro ou plus précisément My Seloger pro est le nouveau portail de connexion entre Seloger (Se loger plus) et Logic-Immo (Logic-Immo pro), conçu pour...

Cybermut, le paiement sécurisé en ligne du Crédit Mutuel

Aujourd'hui, de plus en plus de personnes ont pris l’habitude de payer leur repas, ainsi que de petites courses ou même le péage de...

Les meilleures cartes de crédit en ligne sans justificatif !

Peu importe les besoins, il est parfois utile d'avoir une carte bancaire en ligne sans justificatif. Justement, le marché propose plusieurs offres. Nous les...